Libellés

samedi 2 mars 2013

Le parc National de Monteverde

Ce samedi, avant-dernier jour au Costa-Rica, je décide d'aller visiter la réserve de la forêt de nuage de Monteverde ou le parc cloud foret de Monteverde. De toute façon, j'ai fait ce qu'il y avait à faire dans le village et c'était soit ça, soit aller faire des pont suspendus mais ça ne me tentait pas vraiment.

L'entrée du parc est à 17$, oui c'est cher et c'est le parc le plus cher que j'ai visité, enfin pour le prix on a un petit ticket coloré imprimé sur du vrai papier pas un petit reçu, oui ben j'aime bien avoir un truc à garder en souvenir ! lol

Cependant, le parc est très bien entretenu et les différents chemins sont tous très bien indiqués et pavés. La personne de l'entrée vous demande combien de temps vous voulez passer dans le parc et vous indique le ou les chemins adéquates.
Il y a un point de vue, un pont suspendu, une cascade... On peut facilement rester une grosse demi-journée dans le parc ! C'est un parc qui est recouvert de nuages, dont très humide et l'on y trouve des fougères géantes par exemple et des abres immenses !

Voici quelques photos d'ambiance






oui il ventait...un peu


les différents sentiers sont bien  indiqués
pont suspendu
cascade
Pour le côté pratique, il y a plusieurs navettes qui partent du village de Santa-Elena pour vous emmener à l'entrée du parc. Le trajet coûte 600 colones soit environ 1,2$ (=0,8€). Les horaires quand j'y suis aller étaient de 6h30, 7h30, 9h30, 11h. Puis les horaires de retour sont de 14h, 16h.
Quand je suis sortie du parc, il était 14h passé et le bus venait de repartir mais de toute façon je voulais prendre mon temps pour visiter la boutique et voir les colibris qui tournaient autour des abreuvoirs (cela fera l'objet d'un autre poste).

Niveau animaux, je ne verrais pas grand-chose dans le parc, à part quelques oiseaux quand même, dont celui-ci, au début du chemin. C'est un Spangled-cheeked Tanager, appelé en français du très joli nom de Calliste pailleté (Tangara dowii), aussi appelé Tangara à collier tacheté.
Calliste pailleté
Un autre oiseau que je verrais à plusieurs reprises mais qui est très très furtif, je n'ai que cette photo de bonne et je ne sais pas (encore) son nom.

 

J’apercevrai aussi un Black guan ou la Pénélope unicolore (quel joli nom encore!), une fois dans le parc et une fois sur la route.


Pas de Quetzal malheureusement, ça me fera une excuse (s'il en fallait une) pour revenir au Costa-Rica !

Après 2h30 de marche, je décide de m'arréter à côté d'un gros arbre pour manger.
Quelques minutes après que je me sois installé sur un banc, je vois traverser une petite famille de coatis, ça n'a pas loupé, ils ont sentis la bouffe et je me suis fais embéter par un coati qui m'a obliger à partir sans finir mon repas. Le bougre il s'approchait un peu trop près et il ne voulait pas s'en aller !

à côté de l'arbre géant
l'enquiquineur !

Je vous met deux petites vidéos de lui !

video

video

Sur le retour, j'apercevrais une autre famille de coati.

Puis je suis sortie du parc et je me suis dirigé sur les abreuvoirs à colibri pour prendre "quelques" photos !
Je suis resté bien une heure devant les colibris à prendre plusieurs centaines de photos ! Il était presque 4h quand je me suis dis que redescendre ça serait bien, en plus je commençais à avoir froid avec le vent (on voit sur les photos que j'ai mon k-way). Et là je retombe sur les canadiens de Colombie Britannique (Glen et Brenda) que j'avais rencontré dans le parc, ils ont une voiture donc je leur demande gentiment s'ils peuvent me redescendre au village, ce qu'ils acceptent volontiers.

En chemin, on s'arrêtera car j'avais vu un Motmot, mais si vous vous souvenez pas du motmot que j'ai vu avec Freddy ? Bon aller je vous met une photo alors !



On reste peut-être bien 10 minutes à l'admirer et à le prendre en photo, surtout qu'il s'est laissé faire !

En chemin, on s'arrête aussi à la fabrique de fromage du village qui propose des visites guidés sur la fabrication. Il ont aussi une petite boutique et une salle pour manger. Certains fromages sont aussi disponibles dans le supermarché présent dans le village.




Puis ils me disent qu'ils veulent aller voir la seule activité gratuite d'ici, les ficus étrangleurs, vous savez ses arbres qui poussent au milieu d'un autre.
Bref, on s'arrète donc à l'endroit et effectivement, on trouve de gigantesque arbres, dont un où l'on peut monter dedans, les parois faisant comme une échelle.
Les deux montent presque jusqu'en haut, moi je monterais deux barreau, ça suffira largement avec mon vertige !


 



 

Et voilà pour la journée ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire